Suivant Etienne Daho dévoile un troisième extrait de son dernier album « Blitz »
Precedent Samy Thiébault de retour avec l'album de jazz Caribbean Stories

Agenda

Après Réconcilier, ce musicien pop qui a choisi le français pour s'exprimer, est de retour avec un Ep qui fait mouche autant par son talent que par sa variété. Ghern a de quoi réconcilier les amateurs de pop indie et de chanson à texte. Avec ses confessions intimes, et ses morceaux de bravoure à la limite du post-rock, Ghern a les oreilles larges et le coeur gros. On espère qu'il va bientôt remplir les salles et trouver son public dans le sillage des meilleurs artisans de la pop française. Ghern a une vaste palette et une grande culture musicale. Tout lui réussit du rock à la new wave. On le voit bien écrire pour d'autres artistes en panne d'inspiration. <h3>Voici le clip d'En finir avec toi de Ghern ! </h3> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/j_QoLY7wstU" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

<p>Sourire viss&eacute; aux l&egrave;vres, et &eacute;clats de rires au bout de chaque phrase. &Agrave; 44 ans, F&eacute;loche est &agrave; l&rsquo;image de son nom d&rsquo;emprunt, un optimiste n&eacute;, pas encore tout &agrave; fait sorti de l&rsquo;enfance. D&rsquo;enfance, il est d&rsquo;ailleurs largement question dans la chanson titre de ce nouveau disque Chimie Vivante, plus &eacute;lectro, mais toujours aussi personnel, sinc&egrave;re, po&eacute;tique et d&eacute;sarmant.</p> <p>F&eacute;loche, c&rsquo;est tout un cirque, le grotesque en moins. Du burlesque pur, de la cabriole sans calcul, une l&eacute;g&egrave;ret&eacute; inesp&eacute;r&eacute;e, hors de la pesanteur et pour commencer, un voyage sur une coque de noix nomm&eacute;e Tara Tari.</p> <p>Voici le clip de Tara Tari &agrave; d&eacute;couvrir :</p> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/_NyqZ54kggY" width="560"></iframe></p>

<p>Christine and the Queens (qui se fait maintenant appeler &laquo; Chris &raquo;) est sorti de son silence en sortant un nouveau morceau en deux versions. En effet, il s&rsquo;appelle Damn, Dis-moi en fran&ccedil;ais et Girlfrienden anglais. Les deux versions comprennent une participation de l&rsquo;artiste D&acirc;m-Funk. Il s&rsquo;agit du premier morceau issu de son deuxi&egrave;me album, dont la date de sortie et les d&eacute;tails n&rsquo;ont pas encore &eacute;t&eacute; communiqu&eacute;s. Le premier, Chaleur Humaine, est sorti en 2014. Il avait &eacute;t&eacute; suivi par deux EP en 2015 : Saint Claude et Intranquilit&eacute;. L&rsquo;affiche des concerts la d&eacute;voile dans une apparence plus androgyne que jamais, cheveux bruns courts, d&eacute;bardeur nonchalant et baskets XL.</p> <p>Son deuxi&egrave;me album devrait sortir cette ann&eacute;e. Seul indice &agrave; ce propos : une phrase, en anglais , sur ses affiches : &ldquo;Girlfriend don&rsquo;t feel like a girlfriend but lover damn, I&rsquo;d be your lover&rdquo;.</p> <p><strong>Voici le clip de Christine and The Queens - Damn, dis-moi (feat. D&acirc;m-Funk) :</strong><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/nnLdw5IOvy4" width="560"></iframe></p>

<p>Le duo jazz/electro/exp&eacute;rimental, &agrave; d&eacute;j&agrave; sorti&nbsp; &ldquo;Opening&rdquo; remix&eacute; par <strong>DC Salas</strong>.&nbsp;Ecrits comme un po&egrave;me musical, les deux premiers morceaux nous laissait augurer une jolie suite &hellip; et Wu arrive. Incroyable moment de gr&acirc;ce &agrave; retrouver en vid&eacute;o avec un clip envo&ucirc;tant.</p> <p>Deux est le disque d&rsquo;un duo aux id&eacute;es XXL. Quelque part entre BadBadNotGood et Nils Frahm, le groupe belge affirme son savoir-faire. Atypique et m&eacute;lancolique, envo&ucirc;tant et extr&ecirc;mement percussif, l&rsquo;univers de Glass Museum s&rsquo;expose dans toute sa splendeur.</p> <p>Voici le clip de Wu &agrave; d&eacute;couvrir :</p> <p>&nbsp;</p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ZuLBc4M0na4" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Ulrich Forman nous montre une autre de ses facettes de producteur avec ce titre « feel good » qui rend hommage aux Beatles et à la pop des années 60. Le morceau a été co-réalisé avec Fab Dupont (The Dø), et le clip a été réalisé par Ulrich lui-même. Découvrez la vidéo de « 1234 » pour voyager dans le temps et l’histoire de la pop : <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/-KVcmaqzyMk" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

<p>Avec Old Caltone, J&eacute;r&ocirc;me Amandi se l&acirc;che et prouve la richesse de son imagination. Pour signer ce projet, il choisit le nom Old Caltone, directement inspir&eacute; d&rsquo;un cimeti&egrave;re &agrave; Edimbourg et d&eacute;bute alors la production d&rsquo;un conte musical lugubre, intime et pointu. &laquo; <em>C&#39;est un album plus brut que le précédent car je raconte des histoires que j&#39;ai réellement vécues, il n&#39;y a pas de fantasme, de personnages de fiction, de faux Talisco, c&#39;est ma réalité</em> &raquo; assure J&eacute;r&ocirc;me</p> <h3>Voici le titre Two Devils en &eacute;coute :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/fQBHaMY0yHU" width="560"></iframe></p>

<p>p&gt;Neuf ans apr&egrave;s leur premi&egrave;re collaboration, l&#39;actrice Scarlett Johansson et le musicien Pete Yorn annoncent la sortie d&#39;un nouvel ep, Apart, le 1er juin chez Capitol Records, et sortent un premier clip pour le single Bad Dreams, une &eacute;trange et nocturne vir&eacute;e en voiture. Le clip vous emm&egrave;ne dans une balade avec Scarlett Johansson et Pete Yorn dans une voiture dans la nuit. Le son Bad Dreams est tr&egrave;s enivrant, qui se m&ecirc;le parfaitement avec un clip aux effets visuels flous et troublants.</p> <h3>Voici Bad Dreams, le clip de Scarlett Johansson et Pete Yorn :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/8YGqrk_81GA" width="560"></iframe></p>

<p>Changing est un titre intense et sensible qui captive instantan&eacute;ment l&#39;auditeur. Il parle du changement int&eacute;rieur, et de la fa&ccedil;on dont une personne peut trouver la force de se m&eacute;tamorphoser. Ce titre illustre la propre histoire d&#39;Adina E qui a attendu la quarantaine avant de lancer sa carri&egrave;re d&#39;artiste et de sortir deux albums navigant entre jazz et pop internationale. Le timbre de voix d&rsquo;Adina est &eacute;tonnant. Une simple &eacute;coute fait qu&rsquo;on ne peut plus l&rsquo;oublier et qu&rsquo;on le reconnaitrait entre mille. Il a cette facult&eacute; rare de toucher instantan&eacute;ment au plus profond, sans esbroufe.</p> <h3>Voici la vid&eacute;o de Changing par Adina E :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/fSF1DpFV8Ew" width="560"></iframe></p>

<p>La musique &agrave; l&rsquo;honneur cette semaine sera sans aucun doute la derni&egrave;re de Childish Gambino. This is America vient de sortir avec un clip qui n&rsquo;est pas la pour nous laisser insensible. Une vid&eacute;o de 4 minutes o&ugrave; l&rsquo;action qui se passe derri&egrave;re le chanteur a au moins autant d&rsquo;importance que les paroles qu&rsquo;il nous chante.</p> <p>Les chor&eacute;graphies de &quot;This is America&quot; sont sign&eacute;es Sherrie Silver. Selon Forbes, elles sont un savant m&eacute;lange de 10 danses populaires aux &Eacute;tats-Unis. On y reconna&icirc;t &eacute;galement les mouvements de la danse sud-africaine Gwara Gwara (dans&eacute;e par Rihanna aux derniers Grammy Awards notamment) ou encore un hommage &agrave; Michael Jackson sur le toit d&#39;une voiture.</p> <h3>Voici le clip de This is America de Childish Gambino :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/VYOjWnS4cMY" width="560"></iframe></p>

<p>Le groupe Amoure s&rsquo;impose comme l&rsquo;un des fers de lance de la seconde vague de la pop fran&ccedil;aise, celle qui succ&egrave;de &agrave; Aline et Pendentif. Nourri par tout ce qui fait le charme des groupes de l&rsquo;&eacute;curie La Souterraine, &agrave; savoir le chant en fran&ccedil;ais, le go&ucirc;t de l&rsquo;aventure et une certaine luminosit&eacute; m&eacute;lodique, Amoure a d&#39;abord sorti un premier EP charmant et &eacute;nergique qui a s&eacute;duit la critique avec sa fraicheur pop et aujourd&#39;hui, place au second, Vague, encore plus color&eacute;.</p> <h3>Voici le clip d&#39;Amoure pour Vague, tourn&eacute; en Albanie, comme c&#39;est chic :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/666PWEKBMLc" width="560"></iframe></p>

<p>Influenc&eacute; par son exp&eacute;rience de la m&eacute;ditation et de la transe, l&rsquo;album oscille entre techno brute et chorale transcendante, piano acoustique et musique ambiant psych&eacute;d&eacute;lique, le tout avec harmonie. Son incroyable palette musicale est intime et on ne peut plus honn&ecirc;te : l&rsquo;album s&rsquo;ouvre sur des sonorit&eacute;s &eacute;lectroniques brutes et se termine sur des solos de piano a&eacute;riens et lib&eacute;rateurs.</p> <p>Alors que la sortie de son nouvel album Singularity est imminente (le 4 mai prochain), Jon Hopkins d&eacute;voile &lsquo;Everything Connected&rsquo;, un titre de techno grandiose et l&rsquo;un plus puissants morceaux de l&rsquo;album.</p> <p>Regardez le visualiser hypnotisant de &lsquo;Everything Connected&rsquo; :</p> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/t-w-XSbVDsI" width="560"></iframe></p>

<p>Il se dit aussi fan de folk que de jazz. &laquo;J&rsquo;ai failli intituler ce disque Distance and Time, du nom de troisi&egrave;me album de Fink, un artiste que j&rsquo;admire.&raquo; Comme le &laquo;bluesonaute&raquo; anglais, adepte des rythmiques blues en apesanteur, Tom Leeb fuit les pendules et leurs implacables m&eacute;caniques. Il ne jure que par les &eacute;lans du coeur, &eacute;voque au chapitre des influences les Ben Howard, Bon Iver, Matt Corby - ces songwriters pratiquant les plong&eacute;es int&eacute;rieures et se r&eacute;chauffant au coin des bois -, mais aussi quelques jazzmen (Frank Sinatra, Gene Harris, Jamie Cullum), lorgnant la c&ocirc;te Est am&eacute;ricaine.</p> <h3>Voici la vid&eacute;o de Go On de Tom Leeb :</h3> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/GO2cTMFwzHw" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>