Suivant Samy Thiébault de retour avec l'album de jazz Caribbean Stories
Precedent Ginkgoa sort un furieux son d'été : One Time

Agenda

<p>Apr&egrave;s Les Flocons de l&#39;&eacute;t&eacute; et Le Jardin, c&#39;est Apr&egrave;s le Blitz qui arrive en clip au moment o&ugrave; d&eacute;marre la tourn&eacute;e des festivals d&#39;Etienne Daho, lequel sera ce samedi &agrave; Lille et le lendemain &agrave; Reims apr&egrave;s avoir embras&eacute; les Nuits de Fourvi&egrave;re &agrave; Lyon la semaine derni&egrave;re. R&eacute;alis&eacute; par Marine Dricot, le clip de la chanson la plus dansante de Blitz, ici dans une version edit, montre Daho en pr&eacute;sentateur de JT d&#39;un monde &agrave; l&#39;agonie.</p> <h3>Voici le clip d&#39;Apr&egrave;s le Blitz d&#39;Etienne Daho :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/jxlIIf6uvgA" width="560"></iframe></p>

<p>Doucement mais s&ucirc;rement, Samy Thi&eacute;bault est en train de devenir l&#39;un des saxophonistes fran&ccedil;ais les plus brillants de sa g&eacute;n&eacute;ration. Toujours en qu&ecirc;te de nouveaux sons, le musicien philosophe (il est &eacute;galement dipl&ocirc;m&eacute; en la mati&egrave;re) creuse son sillon pour livrer le r&eacute;pertoire de son nouvel album, &laquo; Caribbean Stories &raquo;. C&#39;est entour&eacute; d&rsquo;artistes plus talentueux les uns que les autres, que Samy Thi&eacute;bault nous fait d&eacute;couvrir sa musique, &agrave; la crois&eacute;e des mondes et des influences. Si l&#39;on raconte que le jazz est n&eacute; &agrave; La nouvelle Orl&eacute;ans, on sait qu&#39;il f&ucirc;t forg&eacute; dans toute la Cara&iuml;be. C&#39;est le voyage que le saxophoniste Samy Thi&eacute;bault nous propose : revenir aux sources du blues et du jazz, partir &agrave; l&#39;aventure et se retrouver pris dans un tourbillon musical dont on avait pas devin&eacute; la profondeur, un voyage h&eacute;doniste, dansant, po&eacute;tique, et politique.</p> <h3>Pour &eacute;couter Calypsotopia de Samy Thi&eacute;bault :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/uo_OI2T4Fqw" width="560"></iframe></p>

<h3>Ginkgoa est notre clip du jour avec le One Time, un titre plein d&#39;&eacute;lectro et de swing qui m&eacute;rite un grand coup de projecteur.</h3> <p>Nicole Rochelle et Antoine Chatenet, les deux partenaires de Ginkgoa nous arrivent d&rsquo;une longue suite de participation &agrave; tous les grands festivals de la plan&egrave;te avec un titre furieux et entrainant, One Time, qui prend la suite du premier single Boy Bounce. Ces derniers mois, Ginkgoa a assis sa r&eacute;putation en devenant l&rsquo;une des valeur s&ucirc;re des festivals de musique, groupe parfait pour faire monter la pression du public et le chauffer avec leur imparable &eacute;lectro-swing dans lequel on reconna&icirc;t des extraits de jazz des ann&eacute;es 50 couverts par d&rsquo;affolants beats &eacute;lectro.</p> <h3>Voici le clip de One Time de Ginkgoa :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/eol77r3MTRs" width="560"></iframe></p>

<p>Tu ne m&rsquo;auras pas&hellip;. le titre est un petit bijou de vari&eacute;t&eacute; tr&egrave;s haut de gamme avec sa basse ronflante et la voix gracieuse de la chanteuse Aud Rey, fan de Jean-Jacques Goldman de son &eacute;tat, et qui s&rsquo;est entour&eacute;e du chanteur Da Silva pour ce titre enregistr&eacute; &agrave; Bruxelles. D&eacute;couverte du blog, voici Aud Rey qui nous arrive de Belgique avec un titre entrainant Tu ne m&rsquo;auras pas, qui laisse d&eacute;couvrir un talent vocal bien affirm&eacute;. Parions qu&rsquo;elle ira loin.</p> <h3>Voici le clip d&#39;Aud Rey : Tu ne m&#39;auras pas :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/rNYLTSKUa1k" width="560"></iframe></p>

<p>Apr&egrave;s avoir r&eacute;v&eacute;l&eacute; la date de sortie de leur prochain album, intitul&eacute; The Now Now, Gorillaz a r&eacute;v&eacute;l&eacute; deux nouveaux morceaux qui en sont extraits : Humility, sous-forme de clip (avec Jack Black dedans), et Lake Zurich, en audio seulement. L&rsquo;album sortira le 29 juin. Si Humanz contenait de nombreuses collaborations avec d&rsquo;autres artistes, tels que De La Soul ou Grace Jones, seulement deux morceaux, Humility et Hollywood, du prochain album comprend des invit&eacute;s : George Benson pour le premier et Snoop Dogg et Jamie Principle pour le second.</p> <h3>Voici &agrave; regarder Gorillaz - Humility :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/E5yFcdPAGv0" width="560"></iframe></p>

On retrouve la belle chanteuse Mariama avec un titre beau à pleurer : Raindrops. Artiste-compositrice née en Sierre Leone et ayant grandi en Allemagne, Mariama dévoilera son second album Love, Sweat and Tears en octobre prochain. Son instrument de prédilection est une guitare, une guitare ayant appartenu à sa mère et qu'elle découvre chez ses grands-parents. Grâce à cette guitare qu'on pourrait presque croire magique, elle crée une soul chaleureuse et colorée qui, servie par une voix de miel, est un véritable bonheur pour les oreilles. On pense ainsi à Yaël Naïm dont elle a assuré quelques premières parties, mais aussi à Ayo, à Adele, même si la musique de Mariama est encore plus dansante. <h3>Voici Raindrops, le nouveau clip de Mariama : </h3> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/6C98Vvq0zuQ" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

<p>Le 3e morceau issu de L&rsquo;Oiseleur, l&rsquo;album de Feu ! Chatterton sorti en mars dernier, s&rsquo;offre un clip vintage. R&eacute;alis&eacute;e par Victoria Lafaurie &amp; Armand Penicaut, la vid&eacute;o met en sc&egrave;ne le groupe aux prises avec une envo&ucirc;teuse qui n&rsquo;h&eacute;site pas &agrave; maltraiter Arthur Teboul, le chanteur, &agrave; l&rsquo;aide de la magie vaudou. D&eacute;licieusement absurde et fun. Apr&egrave;s &laquo; Souvenir &raquo;, &laquo; L&rsquo;ivresse &raquo;, puis &laquo; Ginger &raquo;, Feu! Chatterton l&egrave;ve enfin le voile sur un nouvel effort ang&eacute;lique : &laquo; L&rsquo;oiseleur &raquo;. Une cons&eacute;cration et aussi, disons-le, une v&eacute;ritable confirmation.</p> <p><strong>Voici l&#39;Oiseau, le clip de Feu! Chatterton :</strong><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/_ROzwcezTHw" width="560"></iframe></p>

Après Réconcilier, ce musicien pop qui a choisi le français pour s'exprimer, est de retour avec un Ep qui fait mouche autant par son talent que par sa variété. Ghern a de quoi réconcilier les amateurs de pop indie et de chanson à texte. Avec ses confessions intimes, et ses morceaux de bravoure à la limite du post-rock, Ghern a les oreilles larges et le coeur gros. On espère qu'il va bientôt remplir les salles et trouver son public dans le sillage des meilleurs artisans de la pop française. Ghern a une vaste palette et une grande culture musicale. Tout lui réussit du rock à la new wave. On le voit bien écrire pour d'autres artistes en panne d'inspiration. <h3>Voici le clip d'En finir avec toi de Ghern ! </h3> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/j_QoLY7wstU" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

<p>Sourire viss&eacute; aux l&egrave;vres, et &eacute;clats de rires au bout de chaque phrase. &Agrave; 44 ans, F&eacute;loche est &agrave; l&rsquo;image de son nom d&rsquo;emprunt, un optimiste n&eacute;, pas encore tout &agrave; fait sorti de l&rsquo;enfance. D&rsquo;enfance, il est d&rsquo;ailleurs largement question dans la chanson titre de ce nouveau disque Chimie Vivante, plus &eacute;lectro, mais toujours aussi personnel, sinc&egrave;re, po&eacute;tique et d&eacute;sarmant.</p> <p>F&eacute;loche, c&rsquo;est tout un cirque, le grotesque en moins. Du burlesque pur, de la cabriole sans calcul, une l&eacute;g&egrave;ret&eacute; inesp&eacute;r&eacute;e, hors de la pesanteur et pour commencer, un voyage sur une coque de noix nomm&eacute;e Tara Tari.</p> <p>Voici le clip de Tara Tari &agrave; d&eacute;couvrir :</p> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/_NyqZ54kggY" width="560"></iframe></p>

<p>Christine and the Queens (qui se fait maintenant appeler &laquo; Chris &raquo;) est sorti de son silence en sortant un nouveau morceau en deux versions. En effet, il s&rsquo;appelle Damn, Dis-moi en fran&ccedil;ais et Girlfrienden anglais. Les deux versions comprennent une participation de l&rsquo;artiste D&acirc;m-Funk. Il s&rsquo;agit du premier morceau issu de son deuxi&egrave;me album, dont la date de sortie et les d&eacute;tails n&rsquo;ont pas encore &eacute;t&eacute; communiqu&eacute;s. Le premier, Chaleur Humaine, est sorti en 2014. Il avait &eacute;t&eacute; suivi par deux EP en 2015 : Saint Claude et Intranquilit&eacute;. L&rsquo;affiche des concerts la d&eacute;voile dans une apparence plus androgyne que jamais, cheveux bruns courts, d&eacute;bardeur nonchalant et baskets XL.</p> <p>Son deuxi&egrave;me album devrait sortir cette ann&eacute;e. Seul indice &agrave; ce propos : une phrase, en anglais , sur ses affiches : &ldquo;Girlfriend don&rsquo;t feel like a girlfriend but lover damn, I&rsquo;d be your lover&rdquo;.</p> <p><strong>Voici le clip de Christine and The Queens - Damn, dis-moi (feat. D&acirc;m-Funk) :</strong><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/nnLdw5IOvy4" width="560"></iframe></p>

<p>Le duo jazz/electro/exp&eacute;rimental, &agrave; d&eacute;j&agrave; sorti&nbsp; &ldquo;Opening&rdquo; remix&eacute; par <strong>DC Salas</strong>.&nbsp;Ecrits comme un po&egrave;me musical, les deux premiers morceaux nous laissait augurer une jolie suite &hellip; et Wu arrive. Incroyable moment de gr&acirc;ce &agrave; retrouver en vid&eacute;o avec un clip envo&ucirc;tant.</p> <p>Deux est le disque d&rsquo;un duo aux id&eacute;es XXL. Quelque part entre BadBadNotGood et Nils Frahm, le groupe belge affirme son savoir-faire. Atypique et m&eacute;lancolique, envo&ucirc;tant et extr&ecirc;mement percussif, l&rsquo;univers de Glass Museum s&rsquo;expose dans toute sa splendeur.</p> <p>Voici le clip de Wu &agrave; d&eacute;couvrir :</p> <p>&nbsp;</p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ZuLBc4M0na4" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Ulrich Forman nous montre une autre de ses facettes de producteur avec ce titre « feel good » qui rend hommage aux Beatles et à la pop des années 60. Le morceau a été co-réalisé avec Fab Dupont (The Dø), et le clip a été réalisé par Ulrich lui-même. Découvrez la vidéo de « 1234 » pour voyager dans le temps et l’histoire de la pop : <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/-KVcmaqzyMk" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>