Suivant Cécile McLorin Salvant évoque l'amour avec The Window
Precedent Ghern trouve Fortune dans Les Rochers

Agenda

<p>Un violoncelle parce que c&#39;est joli. Un peu de blues parce que &ccedil;a fait rock. De l&#39;&eacute;lectro pour &ecirc;tre quand m&ecirc;me un peu &agrave; la mode. De la pop , des chants et des lalala. De la vid&eacute;o parce que c&#39;est chouette. Ce groupe pop-&eacute;lectro made in Bourgogne a su gagner son ticket pour Les iNOU&iuml;S du Printemps de Bourges avant de se lancer dans l&#39;enregistrement d&#39;Ok Ok !, son premier album.<br /> Manon, Jacques et Arthur forment le groupe Oui Oui Oui depuis maintenant quatre ans, apr&egrave;s avoir sorti Tell me secret, un premier E.P en 2014, Please Another Dream leur deuxi&egrave;me E.P sorti en 2015.&nbsp; Aujourd&#39;hui para&icirc;t un solide premier album, Ok Ok! &agrave; d&eacute;couvrir avec le premier extrait My Dear.</p> <p>&nbsp;</p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/0exaqtv8ALQ" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

<p>Apr&egrave;s le double album live Dreams and Daggers, enregistr&eacute; en trio ou en quartet, c&#39;est en duo que la chanteuse franco-am&eacute;ricaine a choisi de graver son nouvel album The Window attendu sur le label Mack Avenue.<br /> C&eacute;cile McLorin Salvant a fait appel &agrave; son complice le pianiste et compositeur de la Nouvelle-Orl&eacute;ans Sullivan Fortner auteur de deux albums chez Impulse! et vu aux c&ocirc;t&eacute;s d&#39;artistes comme Roy Hargrove, Etienne Charles, Ambrose Akinmusire ou John Scofield.<br /> Tout au long des 17 titres de l&#39;album le tandem explore et prolonge la tradition du duo piano-voix. On d&eacute;couvre un premier titre avec The Peacocks.</p> <p>Voici en &eacute;coute, The Peacocks :</p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/cxLfaFS4ofg" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe> <p>&nbsp;</p>

<p>Intimiste ou surr&eacute;aliste, d&eacute;licat ou totalement d&eacute;brid&eacute;, Ghern nous entraine au travers des diff&eacute;rentes facettes d&rsquo;une personnalit&eacute; qui n&rsquo;en manque pas et nous offre un grand tour d&rsquo;horizon de ce que sa pop est capable de partager comme sensations, comme nuances, trouvant &agrave; chaque fois le juste ton pour nous offrir des surprises comme &laquo; Sauve qui sauve &raquo;, &laquo; En finir avec toi &raquo;, &laquo; Les Rochers &raquo; ou encore &laquo; Je pensais venir de l&rsquo;espace &raquo;. On soulignera le c&ocirc;t&eacute; apais&eacute; de &laquo; Calavera &raquo; ou encore les accents &eacute;tranges voire carr&eacute;ment improbables de &laquo; H&ocirc;tel &raquo; et on finira d&rsquo;applaudir des deux mains un disque aussi personnel et vari&eacute;.</p> <p><strong>Voici le nouveau clip de Ghern, avec des images de Murnau, pour le titre Les Rochers :</strong></p> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/YjFnP-TMa1I" width="560"></iframe></p>

<p>Apr&egrave;s s&rsquo;&ecirc;tre essay&eacute; au punk et avoir vendu des K7 sous le manteau, Lukas Ionesco s&rsquo;est envol&eacute; aux Etats-Unis, pour y composer de nouveaux morceaux. Du grunge au folk, Lukas Ionesco, que l&#39;on d&eacute;couvert comme acteur de cin&eacute;ma chez Larry Clark (The Smell Of Us), poursuit sa route, entre cin&eacute;ma et musique, et se r&eacute;v&egrave;le comme jamais encore avec le clip de Burning Inside.</p> <p>Voici le clip de Burning Inside de Lukas Ionesco :<iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/bP6DSGv_D6U" width="560"></iframe></p>

<p>Meylo, c&rsquo;est l&rsquo;histoire d&rsquo;une petite fille qui suit ses parents, chanteurs dans une chorale togolaise et qui, depuis le premier rang, enregistre les vibrations musicales, le mart&egrave;lement des percussions. Qui grandit au son de la musique africaine traditionnelle et de la chanson fran&ccedil;ais. Qui d&eacute;couvre cons&eacute;cutivement ou simultan&eacute;ment la pop, le reggae, le hip hop, la soul. Qui frissonne sur ces bandes originales qui collent aux &eacute;motions, quand elles ne les suscitent pas.</p> <p>C&rsquo;est l&rsquo;histoire d&rsquo;une adolescente qui apprend seule la musique. Pas d&rsquo;&eacute;cole ni de solf&egrave;ge. Les bases de la guitare livr&eacute;es par son fr&egrave;re, c&rsquo;est seule qu&rsquo;elle continuera &agrave; apprivoiser et dompter les six cordes, puis montera sur les sc&egrave;nes locales, y reprenant Lauryn Hill, Bob Marley ou Ben E. King.</p> <p><strong>On retrouve Meylo aujourd&#39;hui avec Lila, premier single de son EP annonc&eacute; pour 2019 :</strong><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/WNdZ2Mg9S-g" width="560"></iframe></p>

<h2>Rock Legends arrive &agrave; l&#39;Olympia le 10 janvier avec trois des meilleurs tribute bands en circulation pour nous faire revivre la magie de Led Zeppelin, des Doors, et de Queen. A r&eacute;server.</h2> <p>Voil&agrave; une soir&eacute;e qui va faire plaisir aux amateurs de rock et de Led Zep, Queen et des Doors en particulier. Vous &ecirc;tes trop jeune pour avoir applaudi ceux qui ont cr&eacute;&eacute; la l&eacute;gende du Rock, ou au contraire vous voulez revivre le vrai son, la pure folie ressentie lors de ces concerts mythiques ? Alors ROCK LEGENDS est fait pour vous ! Richard Walter Productions fort de ses 30 ann&eacute;es au plus haut niveau impose en France le concept du Tribute Band, v&eacute;ritable ph&eacute;nom&egrave;ne de mode Outre-Atlantique et Outre-Manche en bouleversant les id&eacute;es re&ccedil;ues sur le ph&eacute;nom&egrave;ne des Tribute Bands !</p> <p><a href="https://www.rock-legends.org/"><em>R&eacute;servations &agrave; l&#39;Olympia le 10 janvier 2019</em></a></p> <h3>Un teaser de Rock Legends</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/UR2jwY7EACU" width="560"></iframe></p>

<p>Abel Ch&eacute;ret se retrouve aux prises d&#39;une histoire d&#39;amour ultra chelou &agrave; Cuba. C&#39;est le th&egrave;me de Calor Humedo. Les chansons d&rsquo;Abel Ch&eacute;ret m&ecirc;lent l&rsquo;absurde au r&eacute;aliste. C&rsquo;est leur force. Elles puisent dans le quotidien des situations ordinaires et banales, qui vont &ecirc;tre tortur&eacute;es par le prisme de l&rsquo;imaginaire de ce gar&ccedil;on qui ne veut pas du bien &agrave; tout le monde.</p> <p>Pour de rire et dans ses chansons bien s&ucirc;r. Install&eacute; dans une chanson &agrave; dimensions variables dont les sarcasmes litt&eacute;raires subtils puisent chez Mathieu Boogaerts ou Vincent Baguian, Abel s&rsquo;amuse de situations cocasses. Il sortira son nouvel Ep Amour ultra chelou en avril 2019, mais on peut d&eacute;j&agrave; &eacute;couter Calor Humedo.</p> <p><strong>Voici le clip d&#39;Abel Ch&eacute;ret :</strong></p> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/tubWGtj9vBI" width="560"></iframe></p>

La violoniste virtuose Fiona Monbet revient avec son second disque ultra léché, passionnant, Contrebande. Dans la lignée de son premier album, «O’ceol» paru en 2012 chez Harmonia Mundi, la jeune violoniste Fiona Monbet revient ici avec un nouveau projet jazz, acoustique et intimiste. Entourée d’improvisateurs de haut vol : Pierre Cussac (accordéon), Antoine Boyer (guitare) et Damien Varaillon (contrebasse). Ils ont créé ensemble un répertoire original, alternant entre compositions et standards. À la croisée des chemins entre classique et jazz, Fiona fait partie de cette nouvelle génération de musiciens, qui redonne au jazz toute son audace et sa vivacité. Un air de Valse proposé par Fiona Monbet : <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/gCdcCyKPtnI" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

<h3>No Money Kids a d&eacute;voil&eacute; un titre puissant et sombre, Chains avec en invit&eacute; le rappeur am&eacute;ricain Charles X. Un titre engag&eacute; contre la violence faite aux femmes.</h3> <p>On ne vous le pr&eacute;sente plus, le duo No Money Kids n&rsquo;en finit plus de nous &eacute;lectriser avec sa musique brute, mordante et enivrante, tout comme son tout nouveau clip, Chains, &agrave; voir, et &agrave; revoir sans plus attendre. Vibrant, s&eacute;minal, fulgurant, ce sont un peu les mots qui nous viennent &agrave; chaque nouveau single de ce groupe qui ne baisse jamais sa garde. No Money Kids traverse les brumes &eacute;lectriques et les vapeurs caniculaires.<br /> &nbsp;</p> <h3>Le clip de Chains feat Charles X :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/3e2vu-F_CWo" width="560"></iframe></p>

<p>&Agrave; bord de leur bolide lanc&eacute; &agrave; toute berzingue sur un asphalte bouillonnant, ces deux casse-cous ne se soucient gu&egrave;re de la signal&eacute;tique et des limitations de vitesse. Et pour cause, leur style de conduite &eacute;voque tant Alan Vega, que l&rsquo;oganiste nig&eacute;rien Mamman Sani, tout en passant par le compositeur J&oacute;hann J&oacute;hannsson.<br /> De D&eacute;marrage, le premier titre, en passant par Plaisir Binaire, jusqu&rsquo;&agrave; Le Corps Se Leste, le titre le plus dansant, Korin F., compos&eacute; de Pierre Thomassian &agrave; la musique et du cin&eacute;aste Maxime Grayt, avance en roue libre, sans regarder dans le r&eacute;troviseur.</p> <p><strong>Voici en d&eacute;couverte le clip de Cd de Voiture sign&eacute; Korin F. :</strong></p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/E09sm0ytE6w" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe> <p>&nbsp;</p>

<p>Revoici Mariama trois ans apr&egrave;s la publication de son EP Like These celle qui nous avait charm&eacute; avec son album The Easy Way Out (2012) avec ses titres comme &laquo; No Way &raquo;, &laquo; Sometimes &raquo; ou encore &laquo; Easay &raquo;. Et forc&eacute;ment l&rsquo;attente est grande. Car la belle risque de nous envouter une fois de plus et elle nous manquait cruellement. M&ecirc;me si entre temps elle a eu l&rsquo;occasion de faire preuve de son talent dans le spectacle &lsquo;La grenouille avait raison&rsquo; de James Thierr&eacute;e.</p> <p><strong>Le clip de Grains of Wisdom :</strong><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/BIaMANGiLjs" width="560"></iframe></p>

<p>M&ecirc;lant hip-hop, funk et jazz, le groupe se focalise sur le jeu d&#39;ensemble, ce qui lui permet de d&eacute;ployer une &eacute;nergie &laquo; puissante &raquo; en live. De retour en France, NOLA French Connection fait sa premi&egrave;re sc&egrave;ne &agrave; Paris en Janvier 2017. La soir&eacute;e est un v&eacute;ritable succ&egrave;s. Dans la foul&eacute; le groupe est invit&eacute; par Vincent Bidal pour une interview sur le plateau radio de TSF Jazz en compagnie du Gouverneur de la Louisiane Billy Nungesser.</p> <p>La m&ecirc;me ann&eacute;e, NOLA French Connection effectue une quinzaine de concerts &agrave; Paris, notamment &agrave; l&#39;Alimentation G&eacute;n&eacute;rale o&ugrave; le groupe est en r&eacute;sidence une fois par mois. NOLA est programm&eacute; en Mai 2017 dans la c&eacute;l&egrave;bre salle du New Morning en premi&egrave;re partie des mythiques Hot 8 Brass Band et au Th&eacute;&acirc;tre des Champs Elys&eacute;es dans le cadre du Film Festival o&ugrave; leur passage sera tr&egrave;s remarqu&eacute;.</p> <h3>En vid&eacute;o, voici le NOLA Brass Band qui se livre :</h3> <p><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/VgF34PMFZgo" width="560"></iframe></p>